Soigner bébé avec l’homéopathie

Chaque année à la même époque, bébé enchaine les infections : rhumes, bronchites, allergies, eczéma, toux ; et par la même occasion, les rendez-vous chez le médecin ou le pédiatre.

Parfois, face à l’absence de résultats avec les traitement médicamenteux classiques, certains parents se tourne vers une médecine plus douce : L’homéopathie.

Lire la suite

L’homéopathie

L’ homéopathie :  qu’est ce que c’est ?

C’est une médecine qualifiée de douce , car n’utilisant pas, contrairement à une thérapeutique classique,  de produit chimique à dose  importante .

L’ homéopathie : Comment ça marche ?

En l’absence d’explication rationnelle formellement démontrée, on peut dire par observation que l’homéopathie ne cherche pas à  «  gommer un symptôme «   , mais  aide l’organisme, en stimulant ses possibilités de réaction.
Il est à noter que l’enfant et qui plus est le nourrisson, réagiront d’autant mieux à un remède homéopathique que leur organisme n’est pas encore « pollué » par d’autres traitements ou par une alimentation et un mode de vie moins naturel .
Principe

C’est la définition de Samuel Hahnemann , fondateur de l’homéopathie qui fait force de loi.

« Toute substance pharmacologiquement active, capable de provoquer  à dose pondérale chez l’homme sain des symptômes, peut supprimer des symptômes semblables chez l’homme malade, à condition d’être utilisé à dose faible. .. »

Ce qui peut aussi s’énoncer :

«  Tout individu malade peut être guéri par de petites doses dynamisées de la substance qui provoque, à doses fortes chez l’individu sain, des symptômes semblables à ceux présentés par le malade. »
Exemple : l’absorption à dose important d’arnica provoque des hémorragies spontanées, l’arnica sera donc utilisé à dose homéopathique pour traiter les «bleus », les ecchymoses.

Usage personnel

Plus de mille substances végétales, animales ou minérales ont été étudiées, répertoriées et utilisées pour soigner différents symptômes ou affections.
Seul un médecin homéopathe est capable de les prescrire avec stricte exactitude au vu de l’examen clinique et symptomatique du malade.
Mais pour certaines affections banales ou bien connues, vous pouvez tout à fait user de cette thérapeutique  pour vous et votre entourage (enfants ou adultes) afin de vous soigner sans risque .

Règles d’administration de l’homéopathie

Respectez le niveau de la dilution : 5CH ce n’est pas le tiers de 15CH et cela ne sert à rien de changer la dose ou la fréquence d’administration.
Pas de panique si vous vous êtes trompée dans le choix du remède , sa dose ou sa dilution. Au pire cela ne marchera pas, mais votre enfant ne risque rien.
Donnez de préférence les granules 10 minutes avant un repas ou une heure après.
Mais si vous avez le moindre doute … n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Règle d’administration de l’homéopathie

Respectez le niveau de la dilution : 5CH ce n’est pas le tiers de 15CH et cela ne sert à rien de changer la dose ou la fréquence d’administration.
Pas de panique si vous vous êtes trompée dans le choix du remède , sa dose ou sa dilution. Au pire cela ne marchera pas, mais votre enfant ne risque rien.

Donnez de préférence les granules 10 minutes avant un repas ou une heure après.
Mais si vous avez le moindre doute … n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Astuces d’administration

Les granules peuvent être administrés directement sous la langue de bébé qui dans la plupart des cas les trouvant sucrés les absorbera sans difficultés.
Sinon vous pouvez les faire dissoudre dans une cuiller à café d’eau et lui administrer à la cuiller ou au biberon.

Vous pouvez également préparer une petite quantité d’avance, environ 50 ml d’eau dans laquelle vous ferez dissoudre une quinzaine de granules. Celle-ci sera stockée dans un endroit frais et après l’avoir agitée vigoureusement (on dit dynamisée) , vous donnerez une cuiller à café de ce mélange au lieu des 3 granules.

Attention

Votre intervention ne doit s’adresser qu’aux symptômes d’une maladie occasionnelle.
Toute répétition des symptômes, tout caractère de chronicité doit vous orienter vers un médecin ou un pharmacien homéopathe.
De même, sans amélioration notable dans les 48 heures, ne vous acharnez pas, et consultez.